• Nouveauté

JABER Peinture sur toile

Ma petite collection

291,67 €
Quantité
Exemplaire unique

--- LIVRAISON OFFERTE DÈS 30 E D'ACHAT ---

Jaber (1938-2021)


Technique : Toile

Original mis en vente par l'artiste
Année : 2008
Etat : Parfait état de conservation
Dimensions totales : 30X24X1 cm

Avis de Ma petite collection : 
Un très bon placement car la côte de l'artiste est ascendante

Extrait : 

"Jaber (Jaber El Majoub) (1938-2021) se définissait comme un « citoyen du monde ». Né dans une famille de bergers, il perd sa mère à l'âge de 6 ans et est élevé par sa sœur. Occupé à travailler, il n’a pu apprendre à lire et écrire. Il arrive en France, à Marseille, en 1958 puis se rend à Paris deux ans plus tard. Artiste autodidacte, il exerce divers métiers qui permettent de vendre ses gouaches l’après-midi dans la rue. Il devient alors « le roi de Beaubourg ». Après un séjour aux États-Unis qui l’emmène du côté de la Californie et où il expose ses travaux, il revient à Paris et se met à exposer dans certaines galeries.

Ce Tunisien est un artiste complet : musicien, chanteur, boxeur, comédien, sculpteur, peintre, poète. Il se représente souvent dans ses tableaux ou dans ses gouaches et il n’est pas étonnant de le retrouver au milieu de personnalités de la scène politique française.

Comme un chroniqueur, Jaber met en scène des foules où il fait lui-même le pitre, perché sur les cheminées du Centre Pompidou, laissant apparaître en arrière-plan Paris avec sa Tour Eiffel, Notre-Dame, l’Obélisque de la Concorde, l’Arc de Triomphe. En 2018, à l’occasion des 80 ans de l’artiste, Bertrand Bellon, Jacques-Yves Gucia et Françoise Monnin publient un livre qui lui est consacré Jaber El Majoub, avec la collaboration de Cérès Franco.

Cérès Franco découvre son travail et l’expose dans sa galerie L’Œil de Bœuf en 1984, ainsi qu’en 1986, à la biennale de La Havane, à Cuba. Son travail est présent dans les principaux musées d’art brut. Ses œuvres ont été exposées en 2019, à l’Atelier Gustave, à Paris. Dubuffet voyait en lui un des derniers « artistes bruts » dans sa conception première."

Musée Céres Franco

En savoir plus... Ma petite collection